Bisi Ayuk ridwan: Nigeria nawarkeun 5 juta Naira mun tiap pamimpin ditahan

[Social_share_button]

Un tribunal d’Abuja a ordonné vendredi à l’Etat nigérian de ramener dans ce pays les leaders séparatistes camerounais qu’il avait contribué à enlever le 5 janvier 2018, et qu’il avait ensuite extradés au Cameroun où ils sont depuis lors détenus et subissent les pires tortures.

Les leaders séparatistes camerounais arrêtés au Nigeria il y a un peu plus d’un an un jouissaient d’un statut de refugiés et d’exilés politiques, et ne pouvaient de ce point de vue se retrouver au Cameroun sans courir de graves risques pour leurs pays.

Compte tenu des lois internationales ratifiées par le Nigeria relative au traitement et à la protection des refugiés, et vu l’inexistence d’un accord d’extradition entre le Cameroun et le Nigeria, le géant voisin du Cameroun n’était par conséquent pas fondé de remettre entre les mains du Cameroun des personnes réputés pourchassés par ce pays sauf à prendre le pari de les plonger dans la gueule du loup. Mais en raison de ténébreux arrangements entre le dictateur camerounais et le Général à la retraite à la tête du Nigeria, ancien dictateur en voie de reconversion, cette violation des traités internationaux avait pu se faire, et le Sisiku Julius AYuk Tabe et ses compagnons sont depuis dans les mailles de la justice militaire camerounaise devant laquelle ils exigent depuis que soit réglée la question préjudicielle de leur nationalité et des conditions de leur arrestation.

La Haute Cour Fédérale du Nigeria avait ouvert un procès y relatif il y a un peu plus d’un mois, dont le verdict vient de tomber comme évoqué supra.

Dans sa décision, la Haute Cour Fédérale du Nigeria à l’origine de la décision d’obliger le gouvernement d’Abuja à ramener dare-dare les leaders ambazoniens a lieu de leur arrestation a en outre condamné le gouvernement de Buhari à verser à chacune des personnes arrêtées (46 personnes en plus de Julius AYuk Tabe) une somme de 5 millions.de Nairas.

sumber: http://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/NewsArchive/Affaire-Ayuk-Tabe-le-Nigeria-offre-5-millions-de-Nairas-chaque-leader-arr-t-457582